03 décembre 2012 ~ Commentaires fermés

« Il faut montrer que nous sommes soudés » contre la Métropole

Photo La Provence

Jeudi soir, lors de la séance du conseil communautaire du Pays d’Aix, Sophie JOISSAINS a rappelé, à l’instar des maires de la communauté, son opposition au projet de Métropole que l’Etat tente d’imposer.

Elle a tenu à rappeler plusieurs choses:

- Le projet de Métropole n’aidera pas Marseille mais affaiblira les autres communes

- Le premier garant de l’avenir de la deuxième ville de France, c’est l’Etat, qui doit assumer ses responsabilités

- Nous soutenons la création d’un Pôle Métropolitain, qui, sur le modèle d’un syndicat mixte, permettra de rentrer dans une logique de collaboration sur des thèmes transversaux, mais refusons une Métropole qui éliminera de fait juridiquement les EPCI (établissemnts publics de coopération intercommunale) comme la communauté d’agglomération du Pays d’Aix. Autrement dit, la décision publique risque de d’éloigner encore d’avantage des réalités du terrain.

- De manière technique, Sophie JOISSAINS rappelle que les EPCI permettent aux communes d’assurer leur clause de compétence générale, chose que la métropole ne permettra plus. Ce qui précarisera l’action des plus petites communes. De plus, le projet actuel prévoit 25 vice-présidents, soit 10 de moins que pour la seule communauté du Pays d’ Aix. Les communes seront donc sous représentées au sein de cette structure, affaiblissant donc la démocratie locale.

Afin de protéger nos territoires, et la proximité essentielles entre les élus et les citoyens, il est fondamental que l’ensemble des EPCI soient mobilisés sans cette lutte.

 

Les Commentaires sont fermés.

BOUM ! BOUM ! |
Soutenons le FUDEC |
joselamouroux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comment faire plaisir aux f...
| Comité d'information des ci...
| oyemprid