08 mai 2011 ~ Commentaires fermés

Qui se souvient de la cause arménienne?

Hitler croyait que le temps efface le sang versé. Au sujet d’un massacre particulièrement odieux, l’Histoire lui prête ces propos :
 » – Qui s’en souviendra?
- Personne. »
Qui se souvient de la cause Arménienne?…

Si la communauté des hommes s’était souvenu, les horreurs de 40 n’auraient pu avoir lieu.

Le 4 mai 2011, le Sénat a rejeté la proposition de loi pénalisant la contestation du Génocide Arménien.
Cette décision est scandaleuse.
La France, Patrie des Droits de l’Hommes, n’a pas le droit au bénéfice du temps passé et des relations diplomatiques en cours avec la Turquie de laisser tomber dans l’oubli et le négationnisme, l’horreur de ce crime contre l’humanité.
Le crime a commencé au 19è siècle, et se poursuit encore aujourd’hui : la Turquie punit ceux qui se souviennent et les condamne pénalement pour « Atteinte à la dignité de la Turquie ».
Il ne s’agit pas d’un conflit enfoui sur le poids de l’Histoire mais bel et bien d’un massacre dont l’horreur continue un siècle plus tard de faire honte aux descendants des bourreaux.
Nous avons, comme en 1945, le devoir de faire respecter la mémoire sacrée des victimes et de ne point permettre que le cri d’un peuple soit étouffé par de puissants intérêts commerciaux et diplomatiques.

France est grande quand elle incarne un projet d’humanité universel et courageux.
C’est à cette France là que j’entends appartenir
.

 

Sophie Joissains

Les Commentaires sont fermés.

BOUM ! BOUM ! |
Soutenons le FUDEC |
joselamouroux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comment faire plaisir aux f...
| Comité d'information des ci...
| oyemprid